Archives par mot-clef : étude

7 raisons de ne pas indiquer le nom de votre Valentin(e) sur Facebook

sexo.fr

A l’occasion de la St Valentin fleurissent pas mal de petites études assez sympathiques. Voici quelqu’uns des résultats d’une d’entre elles, réalisée auprès de 400 utilisateurs américains de Facebook et MySpace auxquels des questions ont été posées sur leur couple, les réseaux sociaux, la St Valentin… Lire la suite

Dans Insolite | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Faire l’amour en chaussettes…

sexo.fr

Vous pensiez avoir tout lu sur les moyens d’atteindre l’orgasme ?… en y mettant de l’amour, de l’humour, du doigté… en apprenant à connaître votre partenaire, en lui parlant, en sachant vous abandonner… en ayant deux-trois idées sur le fonctionnement de son corps… Oui, mais pas seulement… Lire la suite

Dans Plaisir | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Facebook… l’accélérateur de coït

© Lasse Kristensen

Les magazines américains Shape et Men’s Fitness viennent de publier les résultats plutôt rigolos de leur 3ème enquête annuelle sur la sexualité. Cette année 1.200 hommes et femmes ont été interrogés sur l’immixtion de Facebook – et autres outils de messagerie – dans l’intimité de leur couple…
Lire la suite

Dans Insolite, Psycho | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Et vous, combien de fois par an vous engueulez-vous ?

© Laurent Hamels

Ah… le couple et ses crises ! Certains psys disent qu’il faut passer le cap des 3 ans avant que les engueulades s’immiscent pour de bon. D’autres prétendent que c’est le passage des 7 ans, ultra-délicat, qui peut être déclencheur des plus grosses crises…. Mais c’est le site de e-commerce britannique betterbathrooms (qui vend des meubles de salles de bain !) qui nous scotche avec un chiffre pour le moins « détonnant » sur le couple : Selon un sondage mené auprès de 3000 clients, un couple s’engueulerait en moyenne 312 fois par an ! Lire la suite

Dans Psycho | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Marre d’être Vierge ? devenez Balance !

Photosani

…et si vous étiez Lion en réalité ?

Avis aux addicts des horoscopes, à celles et ceux qui ne vont pas à un rencart sans avoir vérifié que les astres sont favorables, à celles et ceux qui ne feuillettent pas un magazine sans attaquer par la sacro-sainte rubrique « Astrologie », à celles et ceux qui pensent que les planètes influent vraiment sur leur vie sentimentale ou professionnelle. Enfin, à celles et ceux qui pensent qu’un couple ne peut sexuellement bien fonctionner sans que les signes soient en accord… Surprise : Votre signe astrologique n’est peut-être pas celui que vous pensez ! Lire la suite

Dans Insolite | Réaction (1) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Mesdames, merci d’accoucher… en silence

© XiongMao

Le métier de sage-femme est noble, passionnant et certainement magique même. L’un des plus beaux dit-on. Mais il est aussi très difficile. Et ce ne sont pas les heures de garde ou les longues nuits à rester debout qui sont seules en cause… pensez donc aux hurlements des mères qui accouchent. Sérieusement. En Suède, les sages-femmes d’un hôpital de Skövde se sont plaintes auprès de la Médecine du travail de craquer nerveusement tant ces cris leur deviennent insupportables ! Lire la suite

Dans Insolite, Maternité | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Sites de rencontres : les cougars en chasse

cougar-town (1)

Les femmes inscrites sur des sites de rencontre sont-elles toutes à la recherche du grand amour ? Et bien non ! Et loin de là si l’on en croit cette étude récente réalisée par Smartdate qui confirme qu’au-delà de 45 ans, les femmes inscrites sur le site de rencontre sont plus que les hommes à la recherche d’une « aventure sans lendemain ». Seules 8 % des femmes âgées de 45 à 55 ans recherchent le « grand amour » en ligne. Les « cougars » ne seraient donc pas une invention des médias. Ces femmes « mûres » qui ont déjà vu quelques loups et qui « consomment » volontiers les petits jeunots égarés en guise de « toyboy », existent bien…

Et comme plus les hommes sont jeunes, plus ils ont tendance à rechercher une compagne qui ne désire pas s’engager sur du long terme (48 % des hommes de 18-24 ans avouent rechercher une aventure sans lendemain), celles-ci et ceux-là sont effectivement fait pour se rencontrer. C’est bien foutu la vie finalement.

Source : Communiqué de Smartdate du 4 janvier 2011. Sondage réalisé par le site Smartdate, en janvier 2011, auprès de 2 528 de ses membres âgés de 18 ans et plus.

Dans Plaisir | Réactions (5) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Soyons belles et ne pleurons pas…

© Piotr Marcinski

Et moi qui pensais pleurnicher un peu et y aller de ma petite larme pour être d’un coup trop mi-mi et surtout sexuellement irrésistible… il va falloir trouver autre chose. Car nos larmes tuent l’amour les filles. La célébrissime revue Science vient de révéler le résultat plutôt étonnant des travaux d’une équipe du Weizmann Institute en Isräel… Lire la suite

Dans Plaisir, Séduction | Réaction (1) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Comment chasser le gras sans s’affamer !

Forest Runner

Les fêtes de fin d’années bouclées, ma silhouette fait le bilan. Aïe… Entre le saumon fumé et sa crème fraîche, le foie gras et ses toasts grillés, le chapon et sa purée de marrons + le champagne à go-go… le verdict tombe… +3 kg le 4 janvier ! Mais le début de l’année n’est-il pas le moment des bonnes résolutions ? Commençons par mettre en pratique 2 astuces pour mincir intelligemment… Lire la suite

Dans Mon corps | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Plus le saumon tu mangeras, plus être papa tu pourras

Manger du poisson gras pour protéger sa prostate

Si vous avez 3’08 minutes à investir, Messieurs, non pas sur YouTube mais sur le site de l’Inserm, vous saurez alors tout ce qu’il faut sur la manière de protéger une petite glande sans laquelle vous ne pourriez devenir papa… restez-là, ne fuyez-pas… le cancer de la prostate est quand même le plus fréquent chez l’homme et votre 2ème cause de décès par cancer après le cancer du poumon. Lire la suite

Dans Mon corps, Nutrition | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Celles qui rient quand on les…

© Yuri Arcurs

… ne sont pas toujours celles que l’on croit… Ci-dessous un graphique de Smartdate Lab (département « études » du site de rencontre éponyme) auquel certains font dire que les femmes dont le prénom se termine par « a » ont plus de partenaires sexuels dans leur vie que toutes les autres réunies…

Question de génération aussi sans doute… puisqu’une Laura, une Lola ou une Jessica n’a a priori pas tout-à-fait le même âge que Monique (oui, celle qui…) ou Thérèse (oui, oui, celle qui…). Ma femme s’appelle Anne, merci aux gens de Smartdate Labs de prendre contact avec moi…

A lire également : http://www.sexo.fr/2010/11/1-couple-marie-sur-6-sest-rencontre-sur-internet/

Dans Insolite, Plaisir | Réactions (2) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

1 couple marié sur 6 s’est rencontré sur Internet

Young happy couple outdoors

Un sondage portant sur 11.000 américains révèle que 17% des couples mariés ces 3 dernières années se sont rencontrés sur Internet via un site de rencontre (contre 36% à l’école ou au travail, 26% grâce à des amis ou la famille, 11% dans un bar, un club ou un évènement social…) et encore 4% à l’église ou sur un lieu de culte (ça me semble énooorme, mais l’étude est américaine). Un sondage qui confirme que le monde change à toute allure puisque même si les agences matrimoniales existent depuis belle lurette, la rencontre en ligne elle souffle à peine ses 10 bougies. Lire la suite

Dans Insolite, Séduction | Réaction (1) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Une envie de bulles ?

© Aleksandr Ugorenkov

Les bulles du champagne ne servent pas qu’à enjoliver notre verre et faire frétiller nos papilles. Non, non. Ce joli feu d’artifice participe directement à la qualité du breuvage. Logique donc que les chercheurs de l’Université de Reims travaillent sur le sujet – l’effervescence du champagne – et je… pardon, nous… les en remercions ! Lire la suite

Dans Nutrition, Plaisir | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Stimulation érec… électorale

GQ Magazine - Elections Porno et Testosterone

Le site du magazine GQ rapporte que selon une étude menée par Charlotte et Patrick Markey, un couple de psychologues de l’Université de Rutgers (New-Jersey, E-U.), il y aurait un lien significatif entre la sensibilité politique d’une population, le nombre de requêtes internet pour du porno, et le taux de testostérone masculin. Nos sagaces amis de GQ en déduisent que l’engagement politique est une possible alternative – naturelle – au Viagra. A creuser. La suite sur le site de l’homme beau et intelligent, ici

Dans Insolite, Plaisir | Réactions (2) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Si tu es blonde et… en ovulation…

Elegant Woman © C. Claudia

… alors ta vie sera forcément plus douce. Je viens de retomber sur une étude assez géniale menée en 2007 par deux chercheurs en psychologie de l’Université du Nouveau Mexique (E-U.), le Pr. Geoffrey Miller et son étudiant Brent Jordan. Une étude dont le NY Times s’était fait l’écho à l’époque. Leur idée ? Voir si l’état d’ovulation des strip-teaseuses a un impact sur le niveau des pourboires qu’elles reçoivent des clients. 5.300 strip-tease plus tard et grâce à la collaboration de danseuses qui avaient accepté de collaborer à cette étude, les deux malins rendaient leurs conclusions. Lire la suite

Dans Mon corps, Psycho | Réactions (3) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Pas de viagra pour les filles !

© Valua Vitaly

« La décision n’a pas été facile à prendre… » on imagine en effet… mais désolé les filles, ce n’est pas la peine d’insister… vous n’aurez pas votre pilule bleue. Le laboratoire Boehringer Ingelhein a en effet annoncé qu’il renonçait au développement de son médicament boosteur de libido féminine, après l’avis (négatif) rendu par le comité consultatif de l’Agence américaine des médicaments (FDA). Lire la suite

Dans Plaisir | Réactions (4) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Epilation intime, c’est comme vous aimez

© ParisPhoto

Coté poils, êtes-vous bien tendance ? Mais avant de répondre à cette question hautement existentielle, précisons le sujet. Tout d’abord, quand on parle d’épilation intime comprenez épilation du pubis… car pour les aisselles la question ne se pose plus. Ne vous fiez donc pas à celles et ceux qui vous vanteraient le potentiel érotique des poils sous les aisselles… car il n’est pas sûr-sûr qu’ils vous veuillent du bien. Ensuite, quand on parle d’épilation intime, on parle possiblement de deux choses : soit d’une épilation partielle synonyme d’un simple élagage, soit d’une épilation « totale ».

Et voilà qui tombe bien, une étude réalisée par des chercheurs de l’université de l’Indiana auprès de 2.400 femmes vient de livrer ses conclusions. Lire la suite

Dans Mon corps, Plaisir | Réactions (5) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Ils préfèrent donc… les brunes ?

© Inga Ivanova

Quand une blogueuse de talent partage sa lecture d’un article du magazine Cerveau & Psycho, cela donne un post à la fois passionnant et régalant… Où l’on apprend que même si 44,8% des hommes disent préférer les brunes (contre 37,9% qui craquent pour les blondes), et bien une superbe blonde recevra malgré tout un meilleur pourboire et aura 40% les chances supplémentaires de se faire prendre… en stop. Lire la suite

Dans Beauté, Psycho | Réactions (7) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Un test ADN pour éviter la chimio

© Appler

C’est énoooorme. Une découverte récente va permettre à un plus grand nombre de femmes traitées pour un cancer du sein, d’éviter cette saleté de chimiothérapie. A l’Institut Curie, des médecins et des chercheurs de l’Inserm viennent de mettre en évidence une « signature ADN » (pour les pros… une anomalie du nombre de chromosomes dans les tumeurs) qui permet de prédire le risque de récidive chez les femmes atteintes de cancer du sein.

A partir d’un prélèvement de quelques cellules tumorales, il est maintenant envisageable d’identifier les patientes porteuses de cette « signature » et dont le risque de développer des métastases est élevé. Cette signature « Curie » (cocorico) va permettre de prescrire une chimiothérapie aux seules femmes qui en ont réellement besoin, en épargnant aux autres un traitement inutile, long et douloureux. Lire la suite

Dans Mon corps | Réaction (1) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Le désir troublé par le cancer du sein

© Krme

58% des femmes ayant bénéficié d’un traitement contre le cancer du sein ne ressentent quasiment plus de désir sexuel par la suite. C’est l’un des résultats choc de l’étude que viennent de publier des psycho-oncologues de l’Institut Curie à Paris. Pire, 29% des patientes sondées (des femmes de 18 à 70 ans interrogées entre 6 mois et 5 ans après le traitement) affirment ne plus avoir d’activité sexuelle du tout. Et parmi celles qui ont conservé une activité sexuelle régulière, 51% témoignent de difficultés à atteindre l’orgasme. Lire la suite

Dans Mon corps | Réactions (8) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami