Mesdames, merci d’accoucher… en silence

© XiongMao

Le métier de sage-femme est noble, passionnant et certainement magique même. L’un des plus beaux dit-on. Mais il est aussi très difficile. Et ce ne sont pas les heures de garde ou les longues nuits à rester debout qui sont seules en cause… pensez donc aux hurlements des mères qui accouchent. Sérieusement. En Suède, les sages-femmes d’un hôpital de Skövde se sont plaintes auprès de la Médecine du travail de craquer nerveusement tant ces cris leur deviennent insupportables !

Les autorités ont donc décidé de mesurer le niveau sonore des cris des femmes qui accouchent. Un niveau qui dépasse souvent les 115 décibels (dans plus de 25 % des cas). Or pour que les oreilles ne « souffrent » pas, la limite à ne pas dépasser est de 80 décibels pour quelqu’un qui travaille 8 heures par jour (selon l’Institut National de Recherche et de Sécurité – INRS – français). Alors comment faire ? Va-t-on prier les femmes qui veulent accoucher à l’hôpital Kärnsjukhuset de Skövde d’accoucher en silence ? Mouai… Les autorités ont donc tout simplement conseillé aux sages-femmes de porter des protections auditives ! Compatissons. Les sages-femmes françaises pourraient-elles aussi se plaindre de nos trop grands cris au moment de pousser ? A moins qu’ici, nous sachions, bien mieux que les suédoises, souffrir silencieusement… Voila qui mérite une enquête.

Sources : www.carevox.fr ; www.babyfrance.com

Dans Insolite, Maternité | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami
Lien permanent : Permalink

Tags: , ,

Réagissez à cet article

*

Votre contribution sera publiée dès relecture par notre équipe de modération.