Facebook… l’accélérateur de coït

© Lasse Kristensen

Les magazines américains Shape et Men’s Fitness viennent de publier les résultats plutôt rigolos de leur 3ème enquête annuelle sur la sexualité. Cette année 1.200 hommes et femmes ont été interrogés sur l’immixtion de Facebook – et autres outils de messagerie – dans l’intimité de leur couple…

  • 58% des hommes et 80% des femmes pensent que lorsqu’un tout-jeune couple s’échange des messages sur son réseau favori, alors ce couple a de fortes chances de faire plus rapidement ses premières galipettes ;
  • 38% des femmes interrogées témoignent avoir effectivement elles-mêmes déjà couché plus tôt avec leur nouveau partenaire du fait de cette intimité que les échanges de messages avait contribué à créer ;
  • Une fois le couple formé, les messageries deviennent le moyen préféré des amoureux pour rester en contact : hommes et femmes envoient désormais plus de messages à leur partenaire qu’ils ne l’appellent ;
  • 65% des personnes interrogées disent que c’est par message que leur futur partenaire les a invité à sortir la première fois (49% via Facebook)…
  • Et comment faire sans Facebook, décidément, quand on sait qu’une fois le couple installé 72% des femmes sondées se rendent régulièrement sur la page de l’ex-compagne de leur homme !

Mais finalement qui de l’amant, de l’ordi ou du smartphone suscite le plus d’excitation, de passion, voire d’addiction ? Lorsqu’un message arrive pendant qu’ils font l’amour, 5% des sondés disent prendre le temps d’y jeter un oeil et 1% arrêtent carrément leurs ébats pour y répondre. Alors si vous ne voulez pas que l’accélérateur de câlins puisse aussi les écourter, pensez à éteindre vos portables.

Dans Insolite, Psycho | Réagir | Envoyer à un ami Envoyer à un ami
Lien permanent : Permalink

Tags: , , , ,

Réagissez à cet article

*

Votre contribution sera publiée dès relecture par notre équipe de modération.