Epilation intime, c’est comme vous aimez

© ParisPhoto

Coté poils, êtes-vous bien tendance ? Mais avant de répondre à cette question hautement existentielle, précisons le sujet. Tout d’abord, quand on parle d’épilation intime comprenez épilation du pubis… car pour les aisselles la question ne se pose plus. Ne vous fiez donc pas à celles et ceux qui vous vanteraient le potentiel érotique des poils sous les aisselles… car il n’est pas sûr-sûr qu’ils vous veuillent du bien. Ensuite, quand on parle d’épilation intime, on parle possiblement de deux choses : soit d’une épilation partielle synonyme d’un simple élagage, soit d’une épilation « totale ».

Et voilà qui tombe bien, une étude réalisée par des chercheurs de l’université de l’Indiana auprès de 2.400 femmes vient de livrer ses conclusions. Publiée par le Journal of Sexual Medecine, cette étude confirme d’abord que tous les goûts sont dans la nature, les femmes réagissant différemment face à leurs poils pubiens, en fonction de ce qu’elles perçoivent plus pratique, plus hygiénique, plus esthétique ou plus adapté à leur sexualité. Premier constat donc : des pratiques qui restent encore variées d’une femme à une autre. Second constat : « les femmes changent régulièrement de technique ». Une même femme alterne entre une épilation plus ou moins partielle et totale. Alors, ex aequo le triangle, le ticket de métro, le tapis de billard et le tablier de bûcheron ? Quand même pas…

En synthèse, le poil a du mouron à se faire. Car les femmes s’épilent le pubis (exit l’esthétique hippie, ici on ne pratique pas le vintage Monsieur) et l’épilation totale n’est plus du tout l’apanage de filles aux moeurs avant-gardistes. Sur 10 jeunes femmes âgées de 18 à 24 ans, 7 se rasent (67%). Parmi celles-ci plus de la moitié (57%) ont effectué une épilation totale de temps en temps au cours du dernier mois, 6% seulement n’ont chaque fois rasé qu’une partie de leurs poils, contre 6% qui ont au contraire systématiquement opté pour l’épilation totale.

Les femmes qui optent pour l’épilation totale sont en général plus jeunes, vivent en couple sans être mariées, ont observé leur intimité au moins une fois récemment, ont reçu au moins un cunnilingus au cours du mois passé et ont souvent une image positive de leurs zones génitales et de leur vie sexuelle.

Mais pour celles qui ne se reconnaissent pas dans ce portrait-robot, no stress…

La chercheuse Debby Herbeneck conclut de manière très naturelle sous la forme d’un conseil rassurant fait aux femmes : « Il n’y a pas une technique d’épilation qui prédomine, chaque femme varie au fil des semaines, selon ses envies, son temps libre, sa vie sexuelle… Les femmes ne devraient donc pas se laisser influencer, que ce soit par leur partenaire, les idéaux culturels ou les effets de mode, par leurs amis, etc. Finalement, elles sont les seules à pouvoir décider de l’épilation qui leur convient et peu de gens seront de toute façon au courant de leur choix… »

Dans Mon corps, Plaisir | Réactions (5) | Envoyer à un ami Envoyer à un ami
Lien permanent : Permalink

Tags: , , , , , ,

Réagissez à cet article

*

Votre contribution sera publiée dès relecture par notre équipe de modération.

Vos réactions à cet article (5)
Epilation intime, c’est comme vous aimez

  1. Fivette a réagi :

    Et bien voila qui me rassure… Et ouvre quelques perspectives… Merci bcp !

  2. Lady Madonna a réagi :

    J’ai quand même du mal avec l’épilation totale parce que pour ma part ça me fait vraiment penser à un coté « petite fille » que je trouve pas très sain… Qu’un gars me dise qu’il aime ça, et d’un coup je le trouve un peu suspect de quelque chose… Mais bon, apparemment ce n’est pas la norme.

  3. Daniel a réagi :

    Il semble que vous soyez un expert dans ce domaine, vos remarques sont tres interessantes, merci.

    - Daniel

  4. Lyman Saxbury a réagi :

    bonjour , très apprécié article! Merci :-)

  5. Alan a réagi :

    J’aprécie une vulve épilée, c’est plus agréable pour caresser avec la langue. J’ai 61 ans, et depuis plusieurs années maintenant, j’ai le sexe de rasé en totalité, plus excitant pour ma partenaire lorsque ma verge est en érection.
    Mes aisselles sont également propres…
    Et pourtant je ne déteste pas les poils..!
    Bises..
    A bientôt.